Les jeunes de la BD font la pose

Publié le par Jean-Jacques Blain

Donner des attitudes naturelles et expressives aux personnages est important en bande dessinée. Pour s'entraîner, rien de tel que des séances avec modèles.

Jules, un des membres de l'atelier bande dessinée jeune, si colle.

Pour démarrer, l'objectif est de dessiner "un bonhomme en bâton". En effet, la bonne direction des segments est fondamentale, c'est à dire les bras et jambes mais aussi la colonne vertébrale, les épaules, les hanches ...

Le squelette du modèle, par Gabriel.

Changement de pose...

Prendre la pose, ce n'est pas faire la pause. La stricte immobilité est douloureuse. Jules a le torticolis et le poignet qui coince. Jean-François, notre coach explique à Jules que le remède, c'est de faire en permanence des micro-mouvements.

 

Le bonhomme en bâton de Marius.

L'objectif est maintenant de l'habiller à la manière d'un personnage de BD de son choix.

La réalisation de Louri.

et de Léo...

Pour "habiller", il faut penser "tube".

C'était la façon de faire des poses à l'atelier BD. C'est décontracté mais exigeant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article